Jan van HUCHTENBURG

Combat de cavalerie


Jan van HUCHTENBURG (1647, Haarlem – 1733, Amsterdam)
Combat de cavalerie
Plume, encre grise et brune, lavis gris
18 x 24,5 cm
Porte une ancienne inscription en haut à gauche « P. Wouwermans »
Provenance : ancienne collection Hans van Leeuwen – Cachet (Lugt 2799a) estampé à l’encre au dos de la feuille – Inv N° A86i (?)
Acquis dans le commerce de l’art, chez H. D. Pfann, Amsterdam, en 1958, peut-être comme Pieter Wouwermans.
Vente Christie’s Amsterdam, 24/11/1992, Lot N°110, comme attribué à J. van Huchtenburg .
Exposition : Laren (Pays-Bays), Singer Museum, « Nederlandse Tekenigen: Collection Hans van Leeuwen », du 26/10/1963 au 08/12/1963, sous le N°58, comme Jan van Huchtenburg


Jan Van Huchtenburg fait partie des plus célèbres peintres de batailles et de chevaux de la fin du XVIIème et du début du XVIIIème, avec Van der Meulen (pour lequel il travailla à la Manufacture des Gobelins) et Philip Wouwermans. Son grand sens de l’observation et ses facilités de dessinateur lui permettent de produire des oeuvres pleines de fougue et de force, qui traduisent peut-être l’intensité des combats de cavalerie de l’époque plus fidèlement et de façon plus spontanée et vivante que les œuvres des Wouvermans, souvent un peu plus « statiques » et « aimables ». Sa représentation des chevaux est tout en muscles, avec des croupes généreuses. Elève des maîtres hollandais Nicolas Berchem et Wyck, il séjourna ensuite en Italie, puis à Paris, avant de se fixer en Hollande vers 1669 (Haarlem puis Amsterdam) et de travailler pour le Prince Eugène ou le roi Guillaume III.
Notre dessin constitue une des nombreuses études que l’artiste réalisait pour les utiliser régulièrement dans ses tableaux; le personnage allongé au premier plan, avec ses larges bottes et son chapeau à proximité, est ainsi un motif récurrent. Le dessin pourrait possiblement représenter la bataille de Ramillies (Belgique), le 23 mai 1706, entre les français et la coalition alliée.

Le collectionneur Hans van Leeuwen (1911-2010), musicien qui devint administrateur de l’orchestre « Concertgebouw » à Amsterdam en 1947, avait vu tous ses tableaux détruits lors de la bataille d’Arnhem en 1945; il commença alors à collectionner les dessins exclusivement hollandais et flamands.
Ses oeuvres participèrent à de nombreuses expositions, principalement en Allemagne et aux Pays-Bas. 246 dessins anciens de sa collection furent dispersés par Christie’s Amsterdam le 24 novembre 1992, alors que les dessins XIXème furent vendus en 1999, toujours par Christie’s; une dernière vacation eu lieu en décembre 2010, après son décès.

Musées: National Gallery, Louvre, Chantilly, Valenciennes, Dresde, Copenhague, Turin, Mauritshuis, Rijksmuseum…