John-Lewis BROWN

Veneur à cheval sur la lande


John-Lewis BROWN (1829, Bordeaux – 1890, Paris)
Veneur à cheval sur la lande
Huile sur panneau
33 x 24 cm
Signée et datée en bas à droite


D’origine écossaise, la famille Brown s’installe dans le bordelais à la fin du XVIIIème siècle. Le jeune John-Lewis côtoie très vite les chevaux dans la propriété familiale (le château de Cantenac-Brown, qui depuis 1855 est classé 3ème Grand Cru dans l’appellation Margaux), puis, après une formation autodidacte, il suit l’école du haras du Pin où il se familiarise avec l’anatomie du cheval. Admirateur de Géricault, il expose au Salon pour la première fois en 1859.

Devenu un peintre mondain réputé, et aimé de Napoléon III, c’est véritablement l’artiste des chevaux: vénerie, scènes historiques, courses hippiques… qu’il représente toujours avec élégance. Ami de Degas, Manet, Princeteau, son style évolue progressivement vers l’impressionnisme; il encouragera le jeune Toulouse-Lautrec au début de sa carrière.